null

Soumise à rude épreuve pendant la grossesse, il se peut que votre peau « craque » à certains endroits : hanches, ventre, cuisses, fesses, seins… Peu importe votre poids ou votre morphologie, de petites lignes roses peuvent apparaître : les vergetures. Elles résultent d'une destruction des fibres du réseau élastique dermique. Elles deviendront blanches avec le temps, mais il est difficile de s’en débarrasser.

Des solutions naturelles aux vergetures

Ne prenez pas trop de poids

Les vergetures sont liées à un étirement trop brutal de la peau : les fibres élastiques et collagènes qui la soutiennent « craquent ». Il est donc essentiel de surveiller son poids tout au long des neuf mois. Pas question de se mettre au régime, mais il n’est pas nécessaire de manger deux fois plus non plus !  Plus votre prise de poids sera importante et plus les risques de voir apparaître des vergetures est grand. Si nécessaire, demandez conseil au médecin qui suit votre grossesse de vous prescrire un régime alimentaire adapté.

Hydratez votre peau

Pour éviter que les fibres ne cassent, il faut hydrater régulièrement votre peau. Certaines huiles végétales peuvent vous aider car elles sont restructurantes cutanées, cicatrisante et assouplissantes. Vous pouvez aussi vous aider du beurre de karité, de certaines huiles essentielles à faible dose et de gommage.

Des huiles végétales de qualité

Pour profiter au maximum des vertus des huiles végétales et éviter tout risque pour votre peau et votre bébé, choisissez des huiles pures, de première pression à froid et bio.

Alternez !

Mélangez les différentes huiles afin de profiter au maximum de leurs bienfaits. Et évitez d’utiliser les mêmes huiles pendant toute votre grossesse car l’utilisation de la même huile ou du même mélange pendant neuf mois pourrait provoquer une allergie.

En pratique ?

Pour éviter l’apparition des vergetures, appliquez les huiles végétales tous les jours matin et soir sur les zones à risque (seins, ventre, cuisse). Le soir, vous pouvez remplacer les huiles végétales par du beurre de karité.

Pour un petit moment tendresse, laissez le futur papa vous masser.

Le bon geste ? Le palper-rouler

Pour que les huiles soient efficaces, massez-vous bien en profondeur. Car le  massage…

  • Fait pénétrer l’huile en profondeur
  • Relance la circulation sanguine
  • Tonifie la peau

Prenez la peau en le pouce et l’index en la pinçant, et pétrissez doucement en « roulant » la peau entre les doigts. Ce n’est pas forcément très agréable au début, mais il n’y a rien de tel pour tonifier la peau ! A faire 5 à 10 minutes par jour pour une vraie efficacité.

Des mesures de précautions

Attention, chaque huile a ses particularités. Renseignez-vous pour être certaine que l’huile que vous choisissez vous conviendra.

Et pour toutes les huiles adoptez quelques règles de sécurité :

  • Conservez vos huiles à l’abri de toute source de chaleur et de lumière.
  • Ne dépassez pas les doses recommandées.
  • Tenez-les hors de portée des enfants.

Selon vos goûts

Il est important que vous appréciez ce petit moment de détente. Optez donc pour les huiles qui vous vont le mieux, au niveau de l’odeur, de la sensation au toucher…

Avocat

D'une belle couleur verte, l'huile d'avocat possède une odeur douce et subtile. Sa teneur élevée en acides oléiques et en actifs lui procure un pouvoir assouplissant, régénérant et cicatrisant. Elle redonne donc élasticité et confort à votre peau et elle favorise la régénération cellulaire.

En pratique ?

Très épaisse, elle pénètre dans l'épiderme en laissant un film protecteur.

Macadamia

Très proche de l’huile d’amande douce, l’huile de macadamia facilite la microcirculation et tonifie le système lymphatique. Très riche en acide palmitoléique, protecteur des cellules, elle est nourrissante, assouplissante, hydratante, apaisante et adoucissante.

En pratique ?

Très pénétrante, cette huile ne laisse pas de sensation de gras et se conserve très longtemps, à la différence de l’amande douce,.

L’amande douce

L’amande douce convient aux peaux sèches et sensibles. Elle est reconnue pour ses vertus adoucissantes, assouplissantes et fortifiantes.

En pratique ?

Très douce, elle est très agréable à appliquer et laisse un aspect velours à la peau.

Précautions

L’utilisation d’huile d’amande douce pendant la grossesse pourrait être à l’origine de sensibilisation future du bébé aux arachides. Il vaut donc mieux alterner son utilisation avec d’autres huiles végétales. De plus, en raison de son potentiel allergisant, il est aussi déconseillée d'utiliser cette huile si vous êtes allergiques aux fruits à coque.

Calophylle inophyle

L'huile de Calophylle renferme de nombreux actifs aux propriétés désinfectantes et protectrices. Excellente huile circulatoire et fluidifiante, cette huile d'un beau vert émeraude et à l’odeur épicée permet une bonne protection des vaisseaux sanguins et facilite la circulation sanguine. Cicatrisante, elle favorise la régénération des tissus cutanées abimés et apporte souplesse et élasticité à votre peau. Son fort pouvoir anti-inflammatoire constitue aussi une bonne protection des vaisseaux capillaires.

En pratique ?

Assez grasse et peu pénétrante, cette huile s’utilise de préférence en mélange avec d’autres huiles végétales à hauteur de 10 à 20 % du mélange.
Cette huile a tendance à se solidifier à des températures trop basses. Cela n’a aucune incidence sur sa qualité, mais pour la liquéfier, vous pourrez la réchauffer dans vos mains ou en plaçant le flacon dans un bain d’eau tiède.

Précautions

Attention, si vous avez une peau très sensible ou allergique, un faible risque d’irritation cutanée existe sur la durée. En raison de son activité sur la circulation sanguine, cette huile est aussi déconseillée en cas de traitement aux anticoagulants.

Beurre de karité

Généralement de couleur jaune pâle avec une petite odeur d’amande, le beurre de karité est un régénérant cutané qui revitalise les tissus et redonne son élasticité à la peau.

En pratique ?

Ce beurre peut parfois donner un toucher granuleux. Pour éviter cela, faites-en fondre une noix dans la paume de votre main avant de masser.

Vergetures - les éviter grâce au beurre de karité

Des huiles essentielles adaptées

Après 3 mois de grossesse et si vous les tolérez bien, vous pouvez ajouter dans vos huiles végétales une goutte (et pas davantage) d’huile essentielle de :

  • Melaleuca quinquenervia CT cinéol (Niaouli)
  • Pelargonium x asperum cv Egypte ou Chine (Geranium).

Un gommage stimulant

Afin de stimuler votre épiderme, un gommage de votre corps est aussi essentiel. Mélangez de l’huile d’olive avec du sel fin à part égale pour obtenir un gommage tout à fait naturel.
A faire une à deux fois par semaine avant de vous badigeonner d’huile végétale.