Eglantier, cynorrhodon, rosier sauvage : ses vertus et recettes de tisane

En automne, nous cueillons et séchons les baies d'églantier. En hiver, je me prépare régulièrement une petite tisane à l'églantier.

Les propriétés de l'églantier

Savez-vous que l'églantier, appelé aussi cynorrhodon, rosier sauvage ou plus simplement "gratte-cul" contient 20 fois plus de vitamines C que l'orange ?

La phytothérapie moderne n'a rien inventé. Mais il est intéressant que les recherches scientifiques actuelles confirment les propriétés de ce remède ancestral. En effet, les baies de rosier sauvage étaient déjà consommées par les amérindiens et les esquimaux notamment, car elles sont très riches nutritivement et restent accrochées au plant tout l'hiver. Après ce sont les suédois et les anglais qui en ont beaucoup consommé pendant la guerre pour renforcer leurs troupes.

Aujourd'hui, les analyses scientifiques montrent que l'églantier est :

  • idéal contre les infections d'hiver car il renforce le système immunitaire et aide à lutter contre les virus
  • soulage les problèmes intestinaux car il est astringent et anti-diarrhéique grâce à ses tanins
  • limite les problèmes urinaires car il est antidiurétique grâce à sa teneur en pectines et en acides organiques qui stimulent la sécrétion d'acide gastrique
  • lutte contre la fatigue parce qu'il est tonique

Recettes à l'églantier

L'églantier peut se préparer en tisane, gelée, confitures, ... Il a un goût légèrement acidulé et une texture un peu veloutée.

Dans tous les cas, faites attention à :

  • ne pas utiliser des ustensiles oxydables car les baies sont acides
  • filtrer votre préparation avec un fin tamis pour éliminer les graines et leurs poils, qui sont irritants.

Si vous souhaitez profitez de la vitamine C, cuisez optez pour une préparation à basse température pour limiter la perte de cette vitamine.

En tisane

Pour faire votre tisane, laissez infuser six baies entières sèches (ou fraîches en automne) dans une tasse d'eau chaude.

En décoction

Vous pouvez aussi la préparer en décoction. Dans ce cas, découpez les baies, puis placez-les dans de l'eau froide. Mettez votre mélange à ébullition puis maintenez-le à température pendant quinze minutes. Laissez la décoction refroidir avant de la filtrer.

Précautions

Les baies d'églantier ne présentent pas d'effet secondaire, si vous les utiliser de manière non excessives.

Vos conseils ?

N'hésitez pas à partager vos recettes à l'églantier !