Huile essentielle de lavande, différence aspic, vraie, officinale, lavandin

HE de lavande vraie, aspic et lavandin - distillation bio en Provence par Bleu ProvenceEn Provence en ce début d'été, nous nous sommes perdus dans les champs de lavande. Juin et juillet sont effectivement les mois idéaux pour partir à leur découverte !

Mais la lavande, ça ne veut pas dire grand chose en fait... Au minimum, nous pouvons reconnaître trois lavandes essentielles dans notre trousse d'aromathérapie : la lavande aspic, la lavande fine, et le lavandin.

Une visite chez un distillateur (la distillerie Bleu Provence qui travaille en bio) nous a permis d'en savoir un peu plus sur la culture des différentes lavandes et leur utilisation. Voici un petit résumé :)

3 lavandes bien différentes !

HE de lavande vraie, aspic et lavandin - distillation bio en Provence par Bleu ProvenceLa culture des lavandes (altitude, type de sol, travail sur les espèces) conduit ces plantes à avoir des compositions biochimiques très différentes qui donnent à chaque espèce des propriétés spécifiques (on parle de chémotype). Il est donc important de connaître les lavandes pour choisir la bonne huile essentielle en fonction de l'effet que vous recherchez.

Les variétés les plus connues des lavandes en Provence aujourd'hui sont :

  • La lavande vraie Lavandula vera syn. Lavandula angustifolia : elle pousse au-dessus de 600 mètres d'altitude et a de nombreuses fleurs très rapprochées sur sa tige
  • La lavande aspic Lavandula spica : elle pousse en-dessous de 800 mètres d'altitude et a très peu de fleurs sur sa tige
  • Le lavandin Super Lavandula x burnatii clone super : un hybride entre les deux lavandes qui pousse facilement en-dessous de 600 mètres d'altitude et produit le plus de fleurs.

Il existe également notamment la Lavande stoechade qui pousse en milieu maritime (particulièrement utilisée pour les otites) et le Lavandin abryal qui peut également être utilisé également pour les mycoses.

HE de lavande fine

S'il ne devait y en avoir qu'une... ce serait celle-ci !

L’huile essentielle de lavande fine, aussi appelée lavande "officinale" ou "vraie" (Lavandula "vera" ou "angustifolia"), est très polyvalente et donc très utile. Elle doit impérativement se trouver dans votre trousse d'aromathérapie !

Distillée depuis des siècles dans le Sud de la France, elle est reconnue pour ses vertus : relaxantes, anxiolytiques, sédatives, antalgiques, anesthésiques, antispasmodiques, cicatrisantes, régénératrices, antiparasitaires, antiseptiques, rafraîchissantes ou encore anti-infectieuses.

On l'utilise donc pour la gestion du stress, l'irritabilité, l'anxiété, les troubles du sommeil et les migraines. Mais aussi en cas de crampes, contractures, spasmes digestifs. Et dans les problèmes de peaux comme les brûlures, coups de soleil, irritations de la peau et la prévention des poux.

HE de lavande aspic

La lavande aspic (Lavandula latifolia) doit son nom à la vipère car ses fleurs étaient utilisées par les bergers pour diminuer la douleur liée aux morsures de ce serpent.

L'huile essentielle de lavande aspic est effectivement antalgique (elle diminue la douleur), anesthésiante locale, cicatrisante, anti-inflammatoire, anti-infectieuse, expectorante et mucolytique.

Elle est donc principalement utilisée pour les problèmes locaux de la peau, lors de piqûres notamment. Elle peut aussi être utile dans le cas d'infection virale (toux, bronchite, rhinite, trachéite, otite, sinusite, herpès…)

HE de lavandin

Hybride de ces deux lavandes, le lavandin est plus proche de la lavande fine. Le lavandin a un parfum moins fin (ce qui empêche les nez de l'utiliser en parfumerie), mais une composition biochimique assez proche (riche en camphre) ce qui lui donne des propriétés assez similaires à cette lavande "passe partout". Vous pouvez donc également l'utiliser pour améliorer votre bien-être en cas de stress, faciliter votre endormissement, diminuer vos crampes ou spasmes digestifs, et soigner vos brûlures ou coup de soleil. 

Précautions

Pour chacune des huiles essentielles, respectez toujours les dilutions et les conditions d’utilisation (interdiction pour les femmes enceintes, enfants…) recommandées par le vendeur, et ne les appliquez que si vous êtes certains que la personne qui en a besoin les supporte bien.

Et vous ?

Quelle huile essentielle de lavande utilisez-vous ? Quelques conseils à partager ?