Des régimes trop strictes ou trop sains ? les réponses d'une naturopathe

Manger cinq fruits et légumes par jour, éviter les graisses, les colorants, les additifs, les conservateurs et bannir la nourriture industrielle sont autant de bonnes habitudes que je vous propose à travers ce blog. Toutefois, il est important de rappeler que manger sain ne doit pas devenir un but en soi. Certaines personnes peuvent effectivement prendre ces conseils à la lettre et manger sain « pathologiquement ».

Peut-on manger trop sain ?

Entourés des messages médiatiques actuels, des conseils alimentaires et des régimes qui nous arrivent de toutes parts, certains d’entre nous ont développé un nouveau type de troubles. On parle de l’orthorexie. Cette pathologie s’apparente aux troubles obsessionnels compulsifs (TOC) ou à l’anorexie (en terme de qualité de nourriture et non quantité de nourriture dans ce cas).

Des conséquences négatives

Je suis évidemment mal placée en tant que naturopathe pour vous dire de "mal" manger, mais je remarque toutefois qu’il est important de garder à l’esprit que notre alimentation doit avant tout être variée pour être saine.

Si votre réflexion sur les régimes alimentaires vous conduit à suivre des courants alimentaires extrêmes selon les modes ou les mentors que vous suivez, vous risquez de perdre davantage votre santé que ce vous allez gagner avec les bienfaits de ces régimes.

Ces régimes drastiques conduisent souvent à :

  • Des carences (manque de vitamine, trop peu de bonnes graisses, ...)
  • Des déséquilibres nutritionnels

Et ces régimes peuvent aussi devenir problématiques à partir du moment où cela vous :

  • Isole socialement (car le repas devient un moment de débat avec vos proches)
  • Empêche régulièrement de profiter de certains petits plaisirs de la vie (restaurant, repas entre amis, …)

Êtes-vous concerné ?

Pour savoir si vous attachez trop d’importance à votre régime alimentaire, voici quelques questions que vous pouvez vous poser :

  • La qualité de votre vie s’est-elle dégradée, alors que la qualité de votre nourriture s’est améliorée ?
  • Êtes-vous récemment devenu plus exigeant(e) avec vous-même ?
  • La valeur nutritionnelle de votre repas est-elle à vos yeux plus importante que le plaisir de le déguster ?
  • Votre amour-propre est-il renforcé par votre volonté de manger sain ?
  • Votre régime alimentaire vous éloigne-t-il de votre famille et de vos amis ?
  • Éprouvez-vous un sentiment de culpabilité dès que vous vous écartez de votre régime ?
  • Planifiez-vous vos repas plusieurs jours à l’avance ?
  • Mangez-vous des aliments sans aucun goût pour éviter tout assaisonnement (sel, graisse, …).
  • Vous sentez-vous en paix avec vous-même et pensez-vous bien vous contrôler lorsque vous mangez sain ?

Vous avez répondu oui plusieurs de ces questions ? Pensez à considérer votre alimentation de manière plus détendue.

S’il est certain qu’une nourriture équilibrée et peu transformée est importante pour notre santé et pour notre équilibre émotionnel, un régime obsessionnel (en plus de vous faire prendre des risques en terme de carences) serait négatif pour votre moral et donc également votre santé !

Trouvez le juste équilibre, et apprenez à vous faire plaisir en mangeant sainement !