Pourquoi les régimes ne fonctionnent-ils pas ?

Avec le printemps, de nombreux articles nous présentent à nouveau les régimes à la mode. Vous êtes sans doute nombreux a avoir déjà testé des régimes contraignants (Dukan, hyperprotéiné, hypocalorique...). Si certains d'entre vous ont déjà pu ressentir les effets positifs de ces régimes, nous avons déjà tous entendu beaucoup de cas pour lesquels l'arrêt du régime a finalement conduit à la récupération du poids d'origine, voici quelques explications.

Il est effectivement très classique d'arriver à notre poids "idéal" et en pleine forme pour l'été et de retomber à notre poids initial après les fêtes de fin d'années. Des scientifiques se sont intéressés à ces résultats décevants des "régimes miracles".

Selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail en France, "la reprise pondérale concerne 80% des sujets après un an et augmente avec le temps". Cela signifie que non seulement les régimes ne nous font pas maigrir, mais qu'en plus ils nous font prendre du poids sur le long terme !

Pourquoi les régimes sont-ils si difficiles ?

Pour Michel Desmurget, neurobiologiste à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), notre corps est programmé pour que les régimes ne fonctionnent pas.

En effet, il ne fait pas la différence entre régime et famine et réagit donc par un mécanisme de défense naturelle contre le manque alimentaire :

  • Dès le deuxième jour de "privation" l'organisme diminue ses dépenses énergétiques et met tout en œuvre pour augmenter les apports alimentaires
  • La concentration d'hormone de la satiété (la leptine) dans le sang diminue
  • La concentration d'hormone liée à l'appétit (la ghréline) augmente
  • Le système de récompense (source de satisfaction) au niveau cérébral devient ultra sensible aux stimuli alimentaires. En parallèle, le cerveau alternera entre frustration (suite à la privation que l'on lui inflige) et désinhibition (on se jette alors sur les aliments les plus caloriques)
  • La masse musculaire, revient dans un second temps (ou pas).

Pour maintenir son poids post-régime, il faudra donc manger beaucoup moins qu'avant.

Régime : les raisons des échecs

Quand les régimes ne sont-ils pas bons pour la santé ?

La plupart des régimes entraînent des carences ou des excès nutritionnels (en protéines par exemple). A moins d'avoir une alimentation complètement déséquilibrée, il vaut donc mieux manger à sa faim un peu de tout plutôt que de limiter certains aliments et en augmenter d'autres. Un bon régime doit être souple et adapté à vos habitudes, vos goûts, ...

Comment trouver son poids idéal alors ?

Dorénavant, plutôt que d'adopter le régime à la mode, écoutez votre faim et travaillez vos habitudes alimentaires sur le long terme (grâce à quelques habitudes simples, la compréhension de ce qui est bon pour vous...) plutôt qu'essayer le nouveau régime à la mode !

Source

Régimes amaigrissants, Nathalie Picard, Sciences et Vie, août 2017, n° 1187.