Raisons des maladies en hiver - pourquoi sommes-nous malades ?

L'automne et l'hiver sont chaque année source de petits maux et maladies. Afin de les éviter, il faut déjà comprendre pourquoi nous tombons plus facilement malade à cette période.

4 raisons d'être malade en hiver

Il y a 4 facteurs principaux qui participent au développement des maladies d'hiver :

La baisse des températures

La chute des températures oblige notre corps à consommer une grande partie de son énergie pour maintenir notre température corporelle.

L'augmentation du stress

Les embouteillages, le travail, la période des fêtes de fin d'années, ... sont sources de beaucoup de stress. Or le stress nous prend une grande partie de notre vitalité.

La diminution du temps passé dehors

En restant à l'intérieur :

  • nous empêchons la bonne oxygénation de notre corps. Or, elle est nécessaire à maintenir un bon niveau d'énergie et à lutter contre les agents infectieux.
  • nous passons du temps dans des endroits confinés en contact avec plus de personnes. Nous sommes davantage exposés aux agressions.
  • les ultraviolets du soleil peuvent moins facilement désinfecter notre environnement et notre peau et aider cette dernière à fabriquer de la vitamine D (qui est un des grands défenseurs de notre corps).

Les changements alimentaires

Les fruits et les légumes étant moins présents en hiver, notre alimentation se fait naturellement moins riche en vitamines et minéraux. Cela réduit encore notre capacité à nous défendre.

Des solutions simples ?

Pour éviter les maladies hivernales, essayez donc de :

  • bien vous couvrir
  • trouver votre équilibre pour diminuer les sources de stress
  • augmenter le temps que vous passez à l'extérieur
  • garder un oeil sur les fruits et légumes de saison qui peuvent vous apporter les nutriments nécessaires pour passer l'hiver.

Malgré tout, si vous sentez une période de sensibilité aux maladies arriver, retrouvez dans un précédent article les remèdes naturels qui peuvent vous accompagner pour un hiver en bonne santé.