Recette de pesto à l'ail des ours - printemps

Légume de saison : mars - mai (selon les régions)

Temps de préparation : 15 minutes

Recette de pesto "à l'ail"

Ingrédients

  • 100 g d'ail des ours
  • 40 g de pignons de pain ou noix de cajou
  • 40 g de parmesan
  • 5 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • 1 pincée de sel

Préparation

  • Lavez soigneusement l'ail des ours, puis équeutez et séchez-les
  • Mixez les feuilles d'ail des ours, les pignons de pain ou noix de cajou, le parmesan et un peu de sel.
  • Mettez-le tout dans des pots stérilisé et hermétique et recouvrez d'huile d'olive pour la conservation
  • C'est prêt !

Utilisation du pesto

Je vous conseille de préparer quelques bocaux à la bonne saison, pour pouvoir en manger tout le printemps.

Savourez le pesto à l'ail des ours :

L'ail des ours de nos forêts

Atouts nutritionnels

Comme elle est sauvage, l'ail des ours a une composition plus riche que l'ail cultivé.

Elle contient :

  • une huile essentielle sulfurée (qui lui donne son odeur caractéristique) source de ses principaux bienfaits santé.
  • de l'allicine qui est une substance antibiotique naturelle
  • de la vitamine C, elle est donc antioxydante
  • de nombreux minéraux et oligoéléments comme du sélénium, du silicium, du fer, du manganèse et du zinc.

Ses effets bénéfiques pour notre santé :

  • Grâce à ses principes actifs, elle a des effets antiseptique, dépuratif digestif et vermifuge. Elle désinfecte les intestins, limite les ballonnements, diarrhées, ... et soulage les maux d'estomac.
  • Elle stimule la circulation sanguine et diminue la pression artérielle. Elle est donc intéressante en cas d'athérosclérose, pour fluidifier le sang et lutter contre les dépôts de cholestérol.
  • Elle peut être utilisée pour prévenir et soulager les infections virales et respiratoires.

Cueillez-la dans les bois...

Vous avez certainement déjà rencontré (et senti) l'ail des ours au détour de vos balades printanière dans les bois.

L’ail des ours fait de 20 à 50 cm de hauteur et se caractérise par de petites fleurs blanches en étoile, et de longues feuilles assez larges, qui, lorsqu’on les froisse, dégagent une légère odeur d’ail.

Comme la plupart des plantes aromatiques, cueillez l’ail des ours avant sa floraison.

Attention, c’est son parfum et la taille de ses feuilles qui permet de la distinguer du muguet de mai, du colchique d’automne, ou de l’arum sauvage, qui sont des plantes toxiques. Si vous n'êtes pas connaisseurs, optez plutôt pour l'ail des ours que vous trouverez au marché ou dans les commerces bio en cette saison.

Conservation du pesto

Pour conserver votre pesto à l'ail des ours tout au long du printemps, mettez-le par petit blocs au congélateur. Vous en sortirez petit-à-petit quand vous voudrez vous en servir.

Précaution d'emploi

L’ail des ours est déconseillé :

  • aux femmes enceintes et allaitantes
  • aux jeunes enfants
  • en cas d’irritations gastrique, intestinale ou urinaire, de maladies de peau, d’inflammation des voies respiratoires.