Veloute de châtaigne - recette automne

Légumes de saison : octobre - janvier

Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 15 minutes

Velouté de châtaignes pour les repas de fête

Petite recette rapide et délicieuse pour un souper de fête ! Adaptez les ingrédients selon vos éventuelles intolérances et vos goûts végétariens.

Ingrédients

  • 1 oignon
  • 800 g de châtaignes cuites (vous pouvez décortiquer et cuire des châtaignes fraiches, cela prend environ 2h30 mais elles ont plus de goût ! Si vous avez peu de temps, achetez des châtaignes en conserve ou sous vide, bio)
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • 500 ml d'eau
  • 350 ml de lait d'épeautre (de riz, ou de lait de vache)
  • 200 ml de crème de riz (d'amande ou de lait de vache)
  • Sel, poivre, 2 cuillères d'huile d'olive
  • Copeaux de foie gras et morceaux de bacon croustillant (ou terrine végétale)
  • Ciboulette ciselée et persil haché

Préparation

  • ‪Coupez les oignons en petits morceaux et faites-les dorer dans une grande casserole dans un peu d'huile d'olive
  • Ajouter les châtaignes (gardez-en 6 pour la décoration), l'eau, le lait, le sel et le poivre selon votre goût
  • Portez l'ensemble à ébullition puis laisser cuire pendant 15 minutes
  • Mixez jusqu'à obtention d'un beau velouté
  • Ajoutez la crème
  • Au moment de servir, ajoutez les morceaux de châtaigne hachés, la ciboulette, le persil, le lard préalablement doré et/ou des copeaux de terrine (végétale ou de foie gras)

Atouts nutritionnels des châtaignes

La châtaigne contient :

  • Du manganèse qui facilite une douzaine de processus métaboliques et participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.
  • Du cuivre qui est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine qui sert à la structure et à la réparation des tissus).
  • Du phosphore qui joue un rôle essentiel dans la formation et le maintien de la santé des os et des dents et des tissus.
  • Du fer qui est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang.
  • Les vitamines B1 et B2 qui jouent un rôle dans le métabolisme de l’énergie de toutes les cellules et contribuent à la croissance et à la réparation des tissus.
  • La vitamine B6, un coenzyme qui participe au métabolisme des protéines et des acides gras, ainsi qu’à la fabrication des neurotransmetteurs
  • La vitamine C, antioxydante, protectrice des infections, elle contribue aussi à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives.