Le naturopathe travaille comme éducateur de santé pour aider chacun à trouver une hygiène de vie saine (conseils alimentaires, gestion du stress, activité physique, etc.) qui puisse amener à une santé maximale.

Et officiellement, comment la définit-on ?

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit la naturopathie comme :

un ensemble de méthodes de soin visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques.

La naturopathie est effectivement un chemin de la nature (de l’anglais "nature" et "path").

Selon l’OMNES (Organisation de la Médecine Naturelle et de l’Education Sanitaire), la naturopathie va plus loin et :

défend le capital santé qui repose sur l’art de rester en bonne santé, d’être acteur de sa santé et prendre soin de soi par des moyens naturels.

Attention, si la naturopathie est définie par plusieurs organismes officiels, le statut de naturopathe n’est pas encore reconnu officiellement en Belgique, il est donc important de consulter un naturopathe diplômé d’une bonne école et qui vous soit conseillé par le bouche à oreille.

Un travail sur les plans physiques, émotionnel et socioculturel

La naturopathie étudie l’individu sur toutes ses facettes. On parle donc d’une méthode holistique qui prend en compte les symptômes, le mode de vie, l’alimentation, le psychisme, etc.

Une séance de naturopathie

Par un entretien d’une à deux heures, le naturopathe établit un bilan de santé naturopathique : les forces et faiblesses de l’organisme, la façon dont la personne y fait face, en tenant compte des carences nutritionnelles, du mode de vie, etc.

Le naturopathe définit ensuite avec la personne un programme qui vise à retrouver une santé optimale par :

  • L’alimentation : travail sur les carences et adaptation du menu, éventuellement à l’aide de la nutrithérapie (l’utilisation de compléments alimentaires naturels).
  • La phytothérapie et aromathérapie : utilisation des vertus des plantes sous différentes formes : tisanes, extraits, huiles essentielles, etc.
  • L’amélioration de l’hygiène de vie
  • L’exercice physique et la pratique d’un sport
  • Le renvoi à d’autres méthodes si nécessaire (psychothérapie, kinésithérapie, etc.). 

Naturopathie : phytothérapie, aromathérapie, nutrition, diététique

Un travail complémentaire à la médecine conventionnelle
L’OMS classe la naturopathie parmi les médecines complémentaires ou parallèles. Effectivement, le naturopathe n’est pas un médecin ! Il ne peut pas poser de diagnostic, ni prendre en charge une personne qui a besoin d’un traitement d’urgence.

Concrètement ? Le naturopathe ne cherche pas corriger des symptômes, mais à travailler sur l’origine des problèmes de santé, de façon à ce que l’organisme retrouve son équilibre.

De découvertes en découvertes

La naturopathie ouvre donc des portes de réflexion sur les causes d’un trouble et donne des clés de gestion naturelles de la santé par des moyens d’intervention multiples. La personne qui rencontre un naturopathe reçoit les informations qui lui permettent de se prendre en charge, et d’entreprendre un véritable travail d’hygiène de vie.